Belle-doche

Belle-doche, c'est le rendez-vous bi-mensuel qui permet de mieux comprendre la belle-maternité et qui donne la parole à ces femmes qui élèvent les enfants des autres

image_author_Anaïs_Richardin
Par Anaïs Richardin
32 articles
25 oct. · 12 mn à lire
Partager cet article :

Mapie "Je les vois comme des vraies personnes, pas comme des enfants que je vais éduquer

- Être belle-mère de 3 ados et attendre son premier enfant -

Salut les belles-doches !

Je tiens à m’excuser encore une fois pour l’absence de la semaine dernière. Depuis le début du mois d’octobre, je cours, je cours, je cours, je ne fais que ça. Je cours après le temps, après l’apaisement, je suis une boule de nerfs qui doit régler mille choses à la minute, dont un déménagement (mettre toute sa vie en boîte pour la déballer 100 mètres plus loin et se rendre compte qu’il y a quand même vachement de conneries dans nos cartons, c’est un concept). La délivrance est proche, mais en attendant, je travaille mon endurance (et mes cuisses). Je tiens aussi à remercier la trentaine de personnes qui ont pris le temps de répondre à mon questionnaire pour imaginer la suite de Belle-doche, vos retours me sont très précieux et j’ai hâte de pouvoir consacrer plus de temps au développement de ce média.

On vient d’emménager dans une petite maison et, si j’avais encore un brin d’espace mental disponible, je vous écrirais un poème, une ode à l’intimité que permet ce nouvel nid. Fini toutes les pièces au même étage, fini le ballon qui rebondit direct dans mes oreilles, bonjour ma chambre perchée en haut de la tour dans laquelle je peux rester enfermée pour travailler et dont on ne voit parfois que la pointe de mes cheveux dépasser par la fenêtre. Et surtout, fini les toilettes partagées (celles qui savent, savent) ! Je m’apprête donc à éprouver ce que je vois souvent passer sur les réseaux, de parents ou de beaux-parents d’ados : le test de l’escalier. Mesurer en combien de temps ce que vous mettez sur les marches de l’escalier finit par être ENFIN emmené dans leurs chambres par les dits-ados (leurs vêtements propres, leurs bouquins, leurs repas s’ils sont partis bouder parce que vous les forcez encore à manger des endives au jambon…). Ouais on s’amuse comme on peut. Si vous voulez retrouver plus de tests et d’anecdotes de ce genre, de la vie vraie avec des grands enfants, et des mèmes tout à fait drôles, je vous invite à découvrir le compte Instagram de notre belle-doche du jour : Mapie. Elle y partage beaucoup de choses, y compris des messages personnels pour ses belles-filles quand celles-ci font la sourde oreille, parce que pourquoi se priver d’utiliser tous les outils qui sont à notre disposition ?

Je vous souhaite une bonne lecture et je vous donne rendez-vous très vite, et en meilleure forme, pour une nouvelle édition !


Marie-Pierre, dite Mapie a bientôt 32 ans. En couple depuis 3 ans, elle est la belle-mère de 3 filles de 10, 14 et 16 ans et s’apprête à devenir maman. Elle nous raconte son quotidien et ce qui l’a poussée à créer un compte Instagram dont j’ai chipé le nom sans le savoir “La belle-doche”.

...